Texte de Sol-eille
Dialogue sourd
Ici assise à mon bureau détendue, au travail concentrée, couchée ou debout, seule ou dans un groupe, je suis spectatrice de ma vie.
Je suis là présente en chair et en os mais détachée de mes envies profondes.
Chaque jour, je m'active, je fais ce que je dois faire et en même temps je regarde, en boucle la vidéo de ma vie qui défile.
« Va t-elle enfin bouger ? Mais qu'est ce qu'elle attend ??? » Dit ma petite voix intérieure.
Elle renchérit avec « la peur ne sert à rien ! Regarde le chemin que tu as parcouru déjà !»
Je sais tout ça, je sais... et pourtant je regarde ma vie qui s'égrène dans le sablier du temps.
Aujourd'hui, là, maintenant à l'instant T, je me pose, j'écris, je réfléchis, je pèse le pour, je le soupèse à nouveau, je soupire à contre souffle !
Je défais et je refais le nœud de mon questionnement, en arrive toujours à la même conclusion.
Tout est simple, je le sais...

Et pourtant, là ma fille entre dans le bureau, je la regarde, lui souris, reste la même, alors qu'elle a devant elle une étrangère, quelqu'un qui dissimule par peur une partie de sa vie : « Oui ma Chérie je vais bien ! Je t'embrasse à ce soir »

Elle part vers d'autres horizons et je reste là avec ce nœud à dénouer.
Seule avec ma petite voix intérieure, dialogue sourd.